// Omikuji

29.05.2006 // auteur : Léna et Sophie // événements

« Le futur dépend de la vision que nous en avons »

L’Omikuji est une tradition japonaise qui consiste à accrocher les présages de l’année à venir sur des arbres proches des temples. Ce qui nous intéresse dans cette image n’est pas tant la tradition en tant que telle (historiquement, ce sont d’ailleurs les mauvais présages qui sont suspendus aux arbres, alors que l’on garde les bons avec soi) que l’idée de l’arbre porteur de messages. Ces arbres qui, pour certains, vivent des milliers d’années, auraient tant à nous raconter !

Du 29 mai au 4 juin, dans le cadre de la semaine du développement durable, c’est à VOUS d’accrocher vos messages sur l’Omikuji de Good-news.fr ! Une seule règle du jeu : qu’ils aillent dans le sens d’un avenir meilleur.

Ce matin, une voiture s’est arrêtée pour vous laisser traverser, vous avez discuté avec votre voisin dans le métro, ou vous avez appris que le prix de rachat de l’électricité verte allait doubler. Que la nouvelle soit anodine ou importante, vous avez vu, entendu, pensé, fait quelque chose qui vous a fait entrevoir un futur moins gris, plus rose, plus vert ? Dites-le nous en cliquant ci-dessous sur “messages positifs” !

Vos messages seront lus par 3 publics : vous, lecteurs de Good-news, qui (nous l’espérons) verrez plus clair à la lumière de toutes ces petites lucioles ; les candidats à la présidentielle de 2007, qui (nous l’espérons) auront la même réaction et sauront transformer ces visions individuelles en vision collective ; et nos enfants (ceux de l’équipe Good-news et les vôtres, si vous le souhaitez), qui pourront, eux, juger des résultats et progrès initiés aujourd’hui.

Parlez-en autour de vous ! C’est le moment de « poster » positif sur l’Omikuji de Good-news !

Adresse Trackback de cet article :
http://www.good-news.fr/2006/evenements/omikuji/trackback/

 

47 commentaires :

Laissé par JB
le 29 mai 2006 à 10:53

Moi, j’ai lu qu’1 français sur 2 consomme des produits bio. Nous en étions encore loin il y a quelques années. Le goût du vrai et de l’écologiquement durable devient très grand public. Et pour moi, c’est une bonne nouvelle.

Laissé par Pazubé
le 29 mai 2006 à 10:58

“Semaine du développement durable : enfin ça bouge !”
Je vous invite a lire les articles parus dans le Figaro Magazine du week-end dernier, pleins de “good news” ! 

http://www.lefigaro.fr/magazine/20060526.WWW000000348_semaine_du_developpement_durable_enfin_ca_bouge_.html

Laissé par mry
le 29 mai 2006 à 11:00

C’est l’ouverture de la semaine de celui qui sera le plus écolo. Je ne sais pas si l’idée est d’avoir bonne conscience ou de faire bouger les consciences… Toujours est-il que si nous suivions les réflexes pris sur l’ïle de Fernando de Noronha, nous serions, et moi le premier, plus aimable avec nous même… avec la Nature donc.

Laissé par Tippie la reveuse
le 29 mai 2006 à 12:57

Une pensee (pas vraiment ecolo, plutot une reflexion sur la nature des gens et les consequences de leurs actes/paroles)

“Et si l’on remplacait la mechancete et la violence pures et gratuites, la mesquinerie inutile et les ragots non fondes par de la solidarite, des propos encourageants ou tendres, un simple bonjour ou un sourire echanges avec un inconnu croise dans la rue,… ?

Il est si facile de faire le mal autour de soi.
Mais Il est tout aussi facile de faire du bien.

Chacun peut contribuer a rendre le monde meilleur.
S’il le veut.

Laissé par Miss Lucy
le 29 mai 2006 à 13:07

Vous voulez bien manger sans payer le prix exhorbitant du bio? Faites donc un tour au marché, allez voir les petits producteurs locaux. Ces petits stands où vous ne trouvez que les fruits et légumes de saisons, où les carottes, les salades, les patates sont couvertes de terre, ou les fruits ne sont pas calibrés…Délicieux et pas cher, et vous subvenez un peu aux besoins de nos petits paysans.
Ensuite, vous faites une bonne tarte, et vous passez chez un ami, un voisin, qui vous payera un bon café pour aller avec…
Je rejoins ainsi le commentaire de Tippie la rêveuse, moi, Lucy l’utopiste qui rêve d’un monde où nous nous donnerons tous la main…

Laissé par anne
le 29 mai 2006 à 13:25

quand il s’agit de faire un geste pour la nature et l’environnement je suis touojurs preneuse
et même si des gouttes infimes ça finra toujours par payer=))))
les rus font des ruisseaus qui font des rivières qui font des fleuves etc….. ce ‘est donc pas en vain…

Laissé par Lamia
le 29 mai 2006 à 13:30

Coïncidence de calendrier, je viens de commencer la lecture du livre “80 hommes pour changer le monde” qui m’a été récemment offert par une amie (merci!). Et je découvre au fil des pages de cet ouvrage qu’il est possible de respecter notre environnement tout en étant rentable. Que la rentabilité financière d’une entreprise ne se fait pas nécessairement au détriment de son environnement, ni dans un esprit de capitalisme acharné. N’ayons plus peur de gagner et faire gagner de l’argent tout en étant à l’écoute du monde qui nous entoure et des hommes qui le peuplent : voilà d’après moi le message d’avenir lié à toutes ces théories encore nouvelles que nous devrions mettre en place une fois pour toutes avant que nos enfants ne soient eux-mêmes des adultes responsables.
Pour citer François Lemarchand, fondateur de Natures et Découvertes : “Le monde de demain sera ce que nous en ferons.” Alors au boulot!

Laissé par vincent
le 29 mai 2006 à 14:30

Il me semble que les utopies citées ci-dessus ne sont pas si utopistes. Si l’on se pose vraiment la question: quand est-ce que je suis désagréable, irritant, violant, on comprend assez vite que tout vient de soi et non de son environnement ou des autres.
La pensée positive fait que notre propre vie est rendue plaisante, et cela se reflette sur nos relations avec notre entourage. Donc finalement se sentir bien et se faire du bien aide à produire du bon.
Les porblèmes comme toujours ne sont crées que par une minorité qui existera malheureusement toujours. Mais l’homme étant bon par nature (je ne sais plus de quel écrivain cela vient, désolé), ils suivront la majorité des bons pensants.

Vincent.

Laissé par lalu
le 29 mai 2006 à 15:09

Si seulement l’environnement pouvait etre pris en compte par les candidats de la prochaine présidentielle et pas seulement traité comme le problème de quelques marginaux réactionnaires …Peut-être que la future sortie du film d’Al Gore permettra au mentalités d’évoluer.

Laissé par Alexandra
le 29 mai 2006 à 16:58

Good news : On est pas les seuls à s’inquiéter pour l’avenir. Car pour « Les nouveaux commerçants” le développement durable est un état d’esprit et ils s’intéressent de près à l’éco-conception que cela soit au niveau de la diminution des emballages de leurs produits, que des matériaux utilisés pour qu’ils soient le plus possible recyclables, non toxiques.. Ce qui au final réduit les déchets mais aussi le tonnage, donc au niveau logistique cela diminue les camions sur les routes. (cf. article paru dans le journal “carte U” du mois de juin). Les grandes marques n’ont plus qu’à faire de même…
Petite anecdote (clin d’œil au début de votre article) : Nous avons déménagé, il y un peu plus de trois ans dans le Loiret, et j’ai été marqué par le fait que dès que l’on s’approchait d’un passage clouté ou non d’ailleurs, les voitures s’arrêtaient pour nous laisser passer et cela avec un grand sourire !!! C’est toujours d’actualité et aussi agréable alors bien sûr on fait de même, après tout on est pas à 2 min près !
Et surtout n’oubliez pas d’avoir toujours sur vous un sac, un cabas, pour pouvoir lors de vos courses refuser les multiples sacs en plastique que l’on vous propose…
Bonne journée à tous !

Laissé par arno
le 29 mai 2006 à 17:01

Je suis à fond pour l’application du concept de développement durable mais je trouve triste de voir sur certain marchés de province des prix pour des produits bio qui sont tout simplement 2x plus cher qu’en GMS, lorsque l’on connaît la marge sur les fruits et légumes en GMS, on doit se poser la question de l’honnêteté relative de certains producteurs surfant sur la mode (espérons définitive) du bio.
Mais heureusement, il y a d’honnêtes cultivateurs/paysans qui mettent des produits sains à des tarifs abordables, tarifs à même de faire réfléchir leurs voisins sur l’intérêt d’une vente en direct plus difficile en terme d’horaires mais plus intéressante par les contacts induits avec le consommateur final et de plus : au combien intéressante économiquement.
Achetez bio mais achetez intelligemment

Laissé par olaf
le 29 mai 2006 à 17:05

ce matin, j’ai vu qu’un “passant” avait posté un commentaire sur mon blog :
“Magnifique, je ne suis pas le seul à avoir eu cette idée de ne relater que des bonnes nouvelles. …”
Il avait eu le même besoin que moi : lire et diffuser des bonnes nouvelles !

Voyez son blog, le mien, voyez ceux que nous avons repéré, postez sur l’omikuji de good-news, créez le vôtre !?

Laissé par FdM
le 29 mai 2006 à 17:45

L’Omikuji est bio dégradable ?

Laissé par Jérôme
le 29 mai 2006 à 18:05

L’Omikuji, it’s a good idea !

Laissé par JB
le 29 mai 2006 à 19:44

Une autre bonne nouvelle: les maisons “écologiques” permettent de réduire de 50% leur empreinte écologique par rapport à une maison traditionnelle.

(Voir le quartier BedZed à Londres: http://www.novethic.fr/novethic/site/dossier/index.jsp?id=73440&dos=73438)

Laissé par Matthieu
le 29 mai 2006 à 21:06

La première bonne nouvelle que je laisse sur cet omikuji vient de la conception même de celui-ci.

Pas de papier utilisé pour mettre les messages sur l’arbre virtuelle, juste un peu d’énergie consommée (celle qui fait tourner les ordinateurs et serveurs).

Alors, merci Good News de nous inciter indirectement à économiser notre papier.

:)

Laissé par Henri
le 30 mai 2006 à 0:02

Good News : le futur dépend aussi de l’action que chacun(e) d’entre nous entreprend dès maintenant pour le modeler !

Laissé par l-tz
le 30 mai 2006 à 0:28

Good News : A l’occasion de la semaine du développement durable, un petit guide a été édité pour les 4-8 ans, aux couleurs de Babar !

Laissé par Jean-Hubert
le 30 mai 2006 à 9:06

Une bonne nouvelle, consommer les produits de saison, c’est faire un geste pour l’environnement. Ces fruits et légumes n’ont pas nécessité de consommation d’énergie pour chauffer les serres ou n’ont pas nécessité de carburant pour les amener depuis un pays lointain.

Une petit geste simple du quotidien.

Laissé par rosalie
le 30 mai 2006 à 11:06

dans mon quotidien je suis très attachée au tri sélectif, au début c’était pas gagné
j’utilise un maximum le programme éco de ma machine à laver
je prends des douches et jamais de bain

Laissé par l-tz
le 30 mai 2006 à 13:34

Pour continuer dans les bonnes nouvelles, Total vient distribue à tous ses employés un jeu de carte pour les enfants avec des questions sur le développement durable. Il sont également créé un site dans lequel (entre autres) on peut trouver pas mal d’infos sur les énergies renouvelables.

Voir le site Planete Energies

Laissé par David
le 30 mai 2006 à 14:01

L’homme est capable du pire comme du meilleur… et il ne faut oublier de regarder du coté du meilleur.

Actuellement, les médias classiques ont tendances à nous relayer le pire… en oubliant le meilleur.

Laissé par Mo
le 30 mai 2006 à 14:16

un monde meilleur: un tout petit quelque chose fait par chacun.
http://www.defipourlaterre.org/

Laissé par Fab
le 30 mai 2006 à 15:46

Simplement soutenir vos actions et faire parler des notres : Hamza, de retour du Japon, fait son expo photo-café philo sur le D.D ce week-end à Halluin (Nord)…une opération de nettoyage se met en place sur la commune pour sensibiliser jeunes et adultes aux problèmes de pollution…L’essentiel est d’agir sur les consciences, de faire réagir les gens afin qu’à leir tour ils décident d’agir.
Notre slogan : Agir Local Penser Global.
A bientôt sur GoodsNews, ou sur “Le Gob”…

Laissé par Marie-Claude
le 30 mai 2006 à 17:42

Le developpement durable, le commerce équitable, le bio… est-ce une affaire de gens riches?
Quand , dans les programmes alimentaires on dit “5 à 6 fruits et légumes par jour” a-t-on conscience du coût surtout dans ces gammes de produits? Par contre ok pour l’education à l’eau, l’electricité et les appareils en veille ou aux sacs plastiques.
Bravo pour la démarche, faisons en sorte que cela ne reste pas utopique, pensons à Yaz, Antoine et les autres.

Laissé par Olivier SC
le 30 mai 2006 à 20:33

Ma bonne nouvelle, mon Omikuji, je l’ai longtemps attendue. Elle participe d’une qualité de vie avec sa facette Cheminement ; nom d’au moins une des mosaïques de mon père qui ont enfin trouvé un refuge à Lauzerte.

Pas de lien sur mon bout de papier en tissus ; ça pourrait le polluer.

Belle et bonne aventure à cette initiative, à cet arbre !

Laissé par Zoé
le 30 mai 2006 à 22:34

J’ai racheté samedi dernier mon liquide vaisselle favori. Pour ne pas le citer, il s’agit de la marque “Maison verte”, sous-titrée “Le choix de la nature”. Depuis quelques années déjà et à part quelques (rares) incartades dictées par la nécessité d’un réapprovisionnement urgent dans des endroits ne fournissant pas le nettoyant suscité, je suis fidèle à la marque. Qui outre un parfum thym-basilic des plus agréables affiche un emballage 100% recyclable. Alors je dois bien avouer que jusque là je ne m’étais pas plus penchée sur le sujet, me contentant sans doute de ce surcroit de bonne conscience que me procuraient ces quelques mots. Et puis là, aujourd’hui, j’ai lu le fameux emballage plus attentivement et découvert un petit picto fort intéressant et une adresse : www.sustainable-cleaning.com. Et suis allée faire un tour sur le site en question. Lequel prodigue quelques conseils utiles pour laver son linge en préservant l’environnement. Jusque là, rien que l’on ne puisse trouver ailleurs. Mais il propose aussi et surtout un programme à l’échelle européenne (le site existe en pas moins de 22 langues), la “Charte pour le nettoyage durable” Je cite : “La charte est une initiative de l’A.I.S.E., l’Association Internationale de la Savonnerie, de la Détergence et des Produits d’Entretien en Europe. Elle s’applique à l’ensemble des 25 pays de l’UE + la Norvège, l’Islande et la Suisse et est ouverte à toute entreprise ou distributeur de ces produits. Elle perpétue la tradition de l’A.I.S.E. en matière de promotion de l’utilisation sûre des produits. En outre, elle améliore la préservation de l’environnement et fournit des modèles de consommation plus durables.”
Le tout sans publicité pour quelque marque que ce soit. Ce qui mérite d’être souligné.
Bref, chaque fois que l’on voit le pictogramme sur un emballage, cela signifie que l’entreprise s’est engagée à respecter ce programme. Dont vous trouverez le résumé sur le site.
C’était ma bonne nouvelle de la semaine !

Laissé par SalutlesBLOGains.com
le 31 mai 2006 à 0:03

“Nous n’héritons pas la terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants” Saint-Exupéry

Laissé par Thetris2co
le 31 mai 2006 à 4:14

Hi Here
Je viens déposer un peu de gentillesse et d’aide comme j’en ai reçue beaucoup ces temps ci :-) J’en laisse donc ici pour tous les gens qui se mobilisent pour tous.

Laissé par geneline
le 31 mai 2006 à 9:02

Oui, se focaliser sur les choses positives et les renforcer, dire merci avec le sourire quand une voiture s’arrête devant le piéton ou au vendeur qui s’est décarcassé sans arriver à trouver ce qu’on cherche… C’est l’un des charmes de la vie aux Etats-Unis. Mais il ne faut pas se décourager: l’amabilité et le sourire sont communicatifs. Luttons!

Laissé par zaz
le 31 mai 2006 à 10:00

tout ce que je lis ne fait que renforcer ma pensée qu’il est temps de réagir, de changer en douceur nos comportements un peu trop consommateurs et faire en sorte de laisser à nos petits enfants et autres successeurs une terre la plus propre possible.
“pani” Direktor” (directrice d’école in french!) je cherche au quotidien à sensibiliser le jeune public que j’ai en charge d’éduquer à des gestes faciles ,gestes qu’il est important de leur apprendre à apprendre aux autres; nous menons en ce moment un projet vélo pour apprendre à se déplacer sans voiture, à respecter notre environnement et j’y asocie les parents…
alors, tous ensemble, agissons pour nos enfants!
petite pensée particulière à Marie , sensible à une alimentation bio..

Laissé par Léa
le 31 mai 2006 à 11:49

Soyons optimistes, mais réaliste, le progrès passe avant tout par soi-même. En essayant la patience et la civilité, un sourire appel un sourire, le respect donne envie de respecter …
Trions, économisons les réserves naturelles et même si on se sentait seul au début, ca a bien évolué.
Merci pour cet arbre, très jolie tradition :)

Laissé par Miss Blablabla
le 31 mai 2006 à 17:58

Très belle idée que cet arbre !
Ma bonne nouvelle du jour? Ce matin j’ai vu un ado boutonneux se précipiter pour aider une mémé qui hésitait à traverser la rue. Tout n’est pas perdu… ;-)

Laissé par Philpox
le 1 juin 2006 à 13:10

J’avais 12 ans et c’était mon premier vrai voyage. Juste un séjour linguistique en Angleterre mais quand même, une aventure extraordinaire pour un garçon un peu timoré.
La traversée de la manche avait été difficile à cause de la houle et de la pluie. Pourtant, le ferry avait, à mes yeux, une allure de paquebot transatlantique.
Et puis soudain, les côtes de l’angleterre sont apparues. Les falaises crayeuses de Douvres réfléchissaient le soleil, le ciel était bleu pur et la mer, soudain transformée, émeraude. On apercevait même les moutons, petites taches blanches sur l’herbe verte des prairies par-delà la falaise. Je connaissais déjà la mer pusque je suis Breton.
Mais, à cet instant, je découvrais, envouté, la beauté du monde même si je ne savais pas la nommer.
Un garçon plus âgé s’est approché du bastinguage et a jetté par dessus bord un gobelet en plastique.
Je lui ai dit : T’es dégueulasse.
J’ai reçu immédiatement un gnon qui m’a fait mal même si j’essayais de garder un air digne alors que j’étais mort de trouille.
Avec le temps, j’ai comris que la beauté du monde était un cadeau pour lequel il faudrait se battre.
Ce premier gnon m’a finalement apporté la vigilance nécessaire pour lutter, toujours et encore, contre ceux qui sont aveugles ou indifférents.

Laissé par Fab
le 1 juin 2006 à 13:58

De retour chez vous pour un autre message, sous forme de proverbe (arabe): “La terre n’est pas trop étroite pour ceux qui l’habitent; seuls sont étroits les esprits des hommes.”
Tout ça pour dire qu’il faut se convaincre et convaincre les autres d’agir pour le bien de tous. Même si nos actions sont individuelles, l’avenir en dépend.
Amitiés à tous.

Laissé par MELOMAN34
le 1 juin 2006 à 14:43

ce matin 1 des mes enfants m’a dit que la veille à l’école elle avait ramassé et remis dans la poubelle de la cour un kleenex qu’un enfant avait laissé par terre et qu’ensuite elle l’avait engueulé !

tout passe par l’éducation

j’suis trop fier sur ce coup là !

Laissé par Nath
le 1 juin 2006 à 21:57

Bonne nouvelle N°1 : Tout arrive! des années après certaines autres villes de France et plus de 10 ans après la plupart des villes en Allemagne, Boulogne-Billancourt vient tout juste d’équiper ses 106 000 habitants d’une 2è poubelle pour un début de tri sélectif.

Bonne nouvelle N°2 : c’est le hasard mais aujourdhui justement je découvrais sur 2 emballages alimentaires de la vie courante, la mention “Pensez à jeter ce paquet dans la poubelle jaune, celle des cartons à recycler pour qu’il soit valorisé”.
On progresse tous.

Laissé par Catherine BENISTI
le 1 juin 2006 à 23:10

Quand je vois que mon garçon de 11 ans a le réflexe inné de trier les ordures ménagères, de garder comme il dit “les recyclades” pour fabriquer des cadeaux, des jouets ou autres ustensiles issus de son imagination et “très utile” à ce qu’il dit ! … Et bien je me dis qu’effectivement … le monde est là au bout de ses mains et de son imagination et ce monde là voyez vous, il me plaît bien …

Laissé par Telap
le 2 juin 2006 à 12:27

Bonne Nouvelle! Nous ne sommes pas les seuls sur cette Terre! Plein de peuples, plein d’hommes et de femmes, qui vivent ailleurs, n’ont pas pris le chemin ambitieux qu’emprunte maladroitement l’Occident. Ces gens nous regardent, nous avons tout à réaprendre d’eux, regardons les, ils sont là!

Laissé par missparker
le 2 juin 2006 à 20:06

ya un super spectacle de photos demain

Laissé par Nico
le 3 juin 2006 à 17:39

C’est le rpintemps (et oui!…) alors longue vie à l’Omikuji !!!

Laissé par Turquois
le 4 juin 2006 à 15:23

L’utopie, c’est notre avenir.

Laissé par Good-News.fr » Archives » Voyage au pays de ceux qui pourraient changer le monde 1.3
le 6 juin 2006 à 8:50

[…] « Omikuji […]

Laissé par Catherine
le 7 juin 2006 à 22:08

J ‘ ai invité mon fils handicapé moteur cérébral au restaurant et la serveuse s ‘est adressée directement à lui pour prendre sa commande sans passer par moi.
Je suis retournée quelques temps plus tard sans Yoann et elle m’ a demandé de ses nouvelles .
Pour moi, c’ est celà un avenir meilleur ! Un peu plus de respect les uns envers les autres et nous respecterons un peu plus la nature.

Laissé par lafouine
le 28 juin 2006 à 13:26

Bon,bah puisqu’apparemment on peut encore écrire passé le 4 juin,jme lance!
Pensées positives du jour:
-Il fait BEAUUUUUU!!!!
-Le love blog m’a fait sourire!
-Les compliments de Mme educnat aussi :-)
-Il reste encore 2 jours pour voir une belle expo photo GRATUITE à Paris:
“Paris au Cinéma”
>A l’Hôtel de ville, Salle St Jean, de 10h à19h.

A VOUS!!!

Laissé par mea
le 30 juin 2006 à 14:04

Est ce qu’il n’y aurait pas un amalgame entre l’omikuji que vous décrivez au dessus et la tradition japonnaise de l’oracle de L’omikuji ?

Rappel : Donc, si l’oracle de l’Omikuji est bon, on peut le ramener chez soi et même, le porter comme talisman jusqu’à ce qu’il se réalise. Mais si en revanche il est mauvais, il est préférable de le nouer à la branche d’un arbre - ou à un étalage conçu à cette fin - situé près d’un lieu saint: pour permettre aux esprits divins de l’exorciser, et afin d’éviter qu’il ne se réalise.

IL me semble que vous vous méprenez sur le sens de l’utilisation de l’arbre. N’y mettez pas vos bons présage, auquel cas ils ne se réalisent pas !!
ABE

Laissé par Anin
le 29 octobre 2006 à 18:34

Bonjour,
C’est en essayant d’informer les consommateurs potentiels qu’un de vos lecteurs m’a diriger vers vous.
alors je vous soumets mon infos pour faire bénéficier vos lecteurs.En effet j’ai crée depuis maintenant trois mois 1,2,3bio une entreprise de livraison à domicile ou au bureau de fruits et légumes biologiques de saison sur Paris et la seine et marne.Nous travaillons sur un systeme d’abonnement au mois renouvelable automatiquement si vous êtes satisfait.Chaque semaine l’abonné mensuel réçoit un cabas de fruits et légumes bio de saison.Nous proposons 3 formules au choix:mixte,légumes et fruits.
En plus de votre cabas vous pouvez commander d’autres produits biologiques tels divers farines,huile de tournesol,lentillons,pâtes complètes,produits laitiers de vaches et de brebis,confitures,sirop jus de fruits (cérises,pommes,poires)…sans frais de livraison supplémentaires.le prix du cabas comprend les frais de livraison.nos produits proviennent obligatoirement et directement des producteurs bio de la seine et marne et de la champagne-ardennes.Pour tout renseignement veuillez contacter l’émail suivant:undeuxtroisbio@yahoo.fr
est-il possible d’ informer vos lecteurs de mon initiative?
Merci d’avance
Mme Anin Marie-claire

// Déposer un commentaire