// Voyage au pays de ceux qui pourraient changer le monde 1.2

21.05.2006 // auteur : Léna et Sophie // vidéos

2ème épisode !

Dans ce 2ème épisode, notre escale au pays des blogueurs prend un tour plus sérieux, autour de 2 thèmes centraux (pour des raisons très différentes) du développement durable : le réchauffement climatique d’une part, enjeu d’avenir n°1, qui impose à lui seul d’inventer une nouvelle économie et de nouveaux modes de vie, et le commerce équitable d’autre part, qui représente une solution parmi d’autres aux enjeux sociaux du développement durable, mais dont la notoriété provoque souvent une confusion entre les 2 termes (DD et CE).

Voyez plutôt :


&

De l’émotion à la conscience…

Parmi les blogueurs qui se sont prêtés à notre petit jeu, certains adhèrent aux idées que nous leur soumettons, d’autres sont dubitatifs, d’autres encore sont indifférents. Mais ils ont tous un point commun : ils ne se sont pas encore placés dans la perspective d’un changement de mode de vie radical. Leur approche n’est pas viscérale mais encore relativement distanciée. Ceci nous amène aujourd’hui à nous interroger sur les moyens d’accélerer la prise de conscience, autant que sur les moyens d’agir. Une fois n’est pas coutume, nous rassemblons donc les 2 rubriques Think et Act.

Donc, comment parler aux consciences ? Les catastrophes signalant le réchauffement climatique ont beau se multiplier, beaucoup de gens doutent encore. Provoquant peur ou sentiment d’impuissance, elles incitent avant tout à tourner les talons. Chez Good-news, nous parions plus sur l’émotion ou sur la démonstration des formidables opportunités qui s’offrent à nous, notamment en terme d’innovation. Jusqu’à présent, nous avons plus utilisé le 2ème volet. Alors aujourd’hui, laissons place à l’émotion. S’il n’y a qu’un lien à ouvrir dans cette note, c’est celui-ci : un spot de pub néerlandais que nous laissons parler de lui-même…

Pour finir, quelque mots sur chacun des sujets évoqués dans la vidéo :

Le réchauffement climatique :

Pour que les choses soient claires, le consensus scientifique actuel est le suivant :
“Á la lumière de nouvelles preuves et tout en tenant compte des incertitudes qui subsistent, on peut établir de façon probable que l’essentiel du réchauffement de ces 50 dernières années (représentant environ 50% du réchauffement des 120 dernières années) est dû à l’augmentation des concentrations de gaz à effet de serre. Il est très peu probable que le réchauffement observé ces 100 dernières années soit dû à la seule variabilité interne du climat. Il est également peu probable qu’il soit entièrement d’origine naturelle.”

Ces phrases sont extraites du Troisième Rapport d’Evaluation publié en 2001 par le GIEC, Groupe d’Experts Intergouvernnemental sur l’Evolution du Climat, créé en 1988 par l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM) et le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE). Pour en savoir plus, consultez l’excellent site Greenfacts.

Pour ceux qui voudraient malgré tout lire le fameux roman de Michael Crichton, voici le lien.

Journée sans voiture :

La journée européenne sans voiture est traditionnellement organisée le 22 septembre. Rebaptisée l’année dernière « bougez autrement », elle ne connaît qu’un succès modéré et est souvent remplacée par des initiatives locales.

Ce dimanche, par exemple, c’est la Fête du Printemps à Issy les Moulineaux : l’occasion de participer à des vide-greniers, à des déjeuners de quartier… et de ne pas prendre sa voiture.

Le commerce équitable :

Le commerce équitable consiste à acheter des produits à des producteurs défavorisés au-dessus du cours du marché, à un prix fixe et avec des commandes stables. Surtout, les producteurs sont invités à se regrouper en coopératives et des primes leur sont versées pour leur permettre de développer leur outil de travail ou de financer des projets locaux.

Contrairement aux idées reçues, les produits issus du commerce équitable ne sont pas forcément plus chers que ceux issus du commerce “classique” (pour ne pas dire inéquitable), car le coût des intermédiaires et du marketing sont nettement diminués.

Pour en savoir plus, consultez le site de Max Havelaar, ONG qui labellise les produits issus du commerce équitable.

Il existe aujourd’hui de nombreuses marques de commerce équitable, que nous ne citerons pas toutes. Puisque nous sommes sur le web, nous mentionnons l’ouverture de la boutique en ligne d’Alter Eco !

A bientôt pour le 3ème épisode…

Adresse Trackback de cet article :
http://www.good-news.fr/2006/videos/voyage-au-pays-de-ceux-qui-pourraient-changer-le-monde-12/trackback/

 

29 commentaires :

Laissé par Léna
le 21 mai 2006 à 16:51

On nous signale des problèmes pour poster des commentaires. Petit essai pour voir si ça marche…

Laissé par Léna
le 21 mai 2006 à 16:52

Ca marche !

Laissé par JB
le 21 mai 2006 à 17:57

A propos du réchauffement climatique, je vous conseille un blog, Real Climate ( http://www.realclimate.org/ ) créé par des scientifiques spécialistes en climatologie qui en avaient marre de lire tout et n’importe quoi sur le web ou dans la presse à propos du réchauffement global.

JB

Laissé par JB
le 21 mai 2006 à 17:58

(Ce qui ne veut pas dire que vous dites n’importe quoi, bien sûr !)

JB

Laissé par Matthieu
le 21 mai 2006 à 23:43

Moi, perso, je me revendique bo-bo, et j’aimerais être encore un peu plus bourgeois pour pouvoir acheter tout plein de services équitables ou de produits recyclables, et les distribuer autour de moi. Je pourrais alors être un petit bourgeois provincial - bohème, et tout le monde s’en porterait mieux. Non? (Je vais songer à mettre en place un service donateur sur mon blog pour me permettre de mener à bien cette mission)

PS.: - second degré -

Laissé par Mry
le 22 mai 2006 à 7:26

… et une petite vidéo virale pour pointer vers vos idées ?… euh non ? euh oui ?… euh va te faire foutre ?…

Laissé par dan
le 22 mai 2006 à 14:41

le réchauffement climatique c’est une réalité !

les bus et les voitures (faudrait compter avant mdlle!)
c’est vraiment une réflexion de parisienne ça

Laissé par Sophie
le 22 mai 2006 à 15:27

Dan > Nous sommes d’accord sur le fond : 1 bus remplace en moyenne 7 voitures, mais sur la forme, nous ne sommes pas là pour critiquer les interviewés, mais pour comprendre, à travers eux, les efforts de sensibilisation qu’il reste encore à faire… ,-)

Laissé par l-tz
le 22 mai 2006 à 19:58

cette vidéo est vraiment mieux que la précédente, je vous laisse deviner pourquoi ;-)

Laissé par Zoé
le 22 mai 2006 à 20:01

Dan -> La parisienne que je suis par la force des choses te remercie pour ta réflexion limite aimable, pour ne pas dire méprisante. Il s’agissait d’une interview non préparée, pour la bonne cause, à laquelle nous avons répondu de manière spontanée à des questions, sans avoir comme toi ici le loisir de réfléchir longtemps avant de répondre. Un peu d’indulgence de ta part serait la bienvenue… Merci.

Laissé par mathias
le 22 mai 2006 à 21:25

euh , je veux pas casser le mythe, mais je crois qu’il est aujourdhui prouvé que malheureusement les bus polluent plus , meme quadn on claculent par personne transportée, que les voitures ..

Laissé par Léna
le 22 mai 2006 à 21:46

Mathias > Tu peux nous faire ta démonstration ?

Laissé par Zoé
le 22 mai 2006 à 21:56

Ah oui je veux bien une démo moi aussi ! D’ailleurs il faut que je creuse le sujet…

Laissé par FdM
le 22 mai 2006 à 22:53

est-ce équitable comme vidéo ?

Laissé par Isabelle
le 23 mai 2006 à 12:25

je vous signale la semaine du commerce équitable et le site fréquence terre. cf ma note de ce jour sur
blogosapiens.
Belle journée,
Isabelle

Laissé par Léna
le 23 mai 2006 à 12:43

Isabelle > Il s’agit de la semaine du développement durable (bonne illustration de la confusion fréquente entre les 2 termes, comme je l’évoquais dans la note !). Elle se déroulera en effet du 29 mai au 4 juin, et Good-news sera de la partie, avec un événement spécial qui vous permettra, à vous lecteurs, de prendre la parole ! Nous vous en reparlons très vite !

Laissé par arno
le 23 mai 2006 à 17:34

dans la ligné des boutiques de commerce équitable, il y a les AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne) qui sont sur un concept économique interessant, toutefois un poil “engagé” ou plutot “militant”…

Laissé par Guilbator
le 23 mai 2006 à 23:06

Peut-être qu’Isabelle parlait de la quinzaine du commerce équitable qui s’est déroulé du 29 avril au 14 mai.

Rappelons aussi l’importance du commerce éthique dont la définition est un peu plus large que le commerce équitable. Il considère notamment que la valeur véritable d’un produit, à l’opposé de l’idée qu’en donne la publicité, est le résultat d’une responsabilisation sociale toujours plus grande de l’ensemble des acteurs de la chaîne commerciale. Tout acte lié à l’investissement de son argent (consommateur ou producteur) devient alors un acte citoyen.

Laissé par Renaud-Pierre
le 24 mai 2006 à 10:20

En écho à mon ami Matthieu, je suis très étonné de la connotation péjorative de la classe “Bo-Bo”. Je la revendique moi-même, et ne voit pas de quoi devrais-je avoir honte. Je vous rappelle, que la culture, et notamment ce formidable outil qu’est l’informatique n’est malheureusement accessible qu’à la classe dite aisée… néanmoins c’est bien aussi celle là, qui en ayant accès à l’information et à la culture, se transforme de “Bo-Bo” en “Créatifs Culturels” et essaie de changer le monde, ou du moins l’améliorer pour tous. Bo-Bo ou pas !

Je profite de l’occasion pour vous raconter une anecdote (hors sujet)…
Je me suis retrouvé en voiture avec trois autres personnes pour un trajet qui s’est déroulé, pour eux au téléphone… (les trois), et pour moi seul comme un C… . Le pire c’est qu’ils étaient heureux de me voir, mais avaient des choses urgentes à régler ! (s’il en est)… Bref on ne s’est pas parlé et depuis on s’appelle !
Voilà donc un sujet que les personnes “téléphones addictes” devaient méditer, tant cela devient ridicule.
Cela pour dire aussi, que s’il est bien un outil qui n’est absolument ni durable (faible duré de vie et recyclage nul), ni même équitable (quand on songe au rapport coût / service rendu) s’est bien les téléphones portables.

Bref, “communiquons” chers amis, “communiquons”…
Sans pré-juger de s’avoir si nous sommes Bo ou beau, Bourgeois ou Bohème…
Renö, bohème sans téléphone…

Laissé par Matthieu
le 24 mai 2006 à 10:54

Renö> Pour compléter ce que tu viens d’ajouter, je dirais qu’ il ne faut pas s’étonner des critiques faites aux bo-bo: ça vient paradoxalement et généralement ou des réactionnaires/traditionnalistes ou des soixantes-huitards recroquevillés, sclérosés dans leurs conceptions, et campés dans un passé qui n’a pas fait ses preuves. Les soixantes-huitards recroquevillés attendent encore le grand soir à coup de manifestations et de pavés, et n’arrivent pas à accepter qu’on peut être un révolutionnaire pacifiste, mais préfèrent prendrent les bo-bo pour des “sociaux-traitres”. Quant aux réactionnaires/traditionnalistes, ils voient d’un mauvais oeil toute évolution comportementale qui ne va pas dans le sens de la reproduction du passé…

Laissé par Knuckles Lantrowsky du Player Park
le 24 mai 2006 à 22:19

Micro trottoir pour ne pas dire micro [apéRo] intéressant. Qu’est-ce que la vie des sens, si ce n’est qu’un mouvement alternatif… Le bo-bo autrefois membre d’une tribu repecté est dès lors synonime de parasite - loin des sentiers battus du membre actif de la beauf attittude. qUE dire de plus, si ce n’est qu’en l’espace de quelques années le bo-bo est partout. Il consomme, erre, critique, prescrit, s’insurge, s’amuse, sait apprécier les bonnes choses. Et par dessus a la faculté inouïe de traiter ses propres congénères de bo-bo. Existerait-il une stratosphère ou une nomenclature du bo-bo ? Certains le sont par essence, d’autres par militantisme, certains par conviction, voire même révélation… le plus redoutable des bo-bos demeure cependant celui qui pense ne pas en être. aU portefeuille bien garni, il écume les bars la nuit, trop occupé la journée à blogger, faire un benchmark, peindre une toile ou lézarder un vendredi aprèm, près des buttes-chaumont. tU, toi, ils, elles, appartenez à cette catégorie - Peut-être allez-vous à faire preuve de miLitanTisM

Laissé par Knuckles Lantrowsky du Player Park
le 24 mai 2006 à 22:19

faire preuve de miLitanTisM

Laissé par Fabre Peguin-Vilac
le 24 mai 2006 à 23:41

Fidèle à lui-même, Mr Knuckles et ses grands discours m’a parlé de ce site que je découvre avec plaisir. Pour en revenir au sujet qui nous préoccupe, le réchauffement climatique, je pense qu’il est temps d’agir, de prendre conscience comme le dit N.Hulot que si l’homme continue à se comporter de cette façon, nous sommes comme les passagers du TITANIC qui fonce droit vers l’iceberg…Bref, faut pas vous faire un dessin pour comprendre !!! Agissez, où et qui que vous soyez (Bo ou Beau) pour un monde meilleur.

Laissé par Isabelle
le 25 mai 2006 à 9:48

Merci! C’est d’autant plus idiot que je ne confonds pas du tout les deux, c’est vraiment un lapsus. bizarre…merci de votre visite sur mon blog et belle journée,
isabelle

Laissé par Matthieu
le 27 mai 2006 à 22:00

Renö> http://www.zdnet.fr/actualites/telecoms/0,39040748,39351378,00.htm
Est-ce que cette actu va te convaincre de devenir le possesseur d’un téléphone recyclé et/ou recyclable?
Comme toute chose, il est bon de trouver une juste mesure. Entre ne pas en avoir du tout et en avoir un peu, on peu consommer raisonné! :)

Laissé par Dodot
le 30 mai 2006 à 17:24

Et si on adhère à vos idées mais qu’on aime pas Paris ou les blogs de filles, et donc encore moins les blogs de parisiennes, on est quand même bienvenu ? :P

Laissé par Léna
le 30 mai 2006 à 22:20

Dodot > Dans ce cas, que fais-tu ici ? Il y a plein de choses intéressantes sur le net…

Laissé par Dodot
le 2 juin 2006 à 11:59

J’ai répondu que ce site faisait partie des choses intéressantes sur le net, mais apparemment ma réponse a été effacée, j’en déduis que je ne suis pas le bienvenu ici… Vous êtes si susceptibles que ça ? Dommage.

Laissé par Tippie
le 7 juin 2006 à 19:02

Vive le velo … ! … ? .. Non ?
Ah. Bon. ;)

Si (je dis bien: “si”) le gouvenement debloquait des fonds afin de mettre en place dans chaque ville des pistes cyclables (et qui soient securisees, pas un espece de bande de 20cm de large dessinee sur la route, a cote des voitures/camions et sur le meme trajet que les bus…) ?
Est-ce qu’alors les francais tendraient plutot a prendre le velo pour aller au boulot que leur voiture ?
J’en doute, en fait :(

La solution du co-voiturage etait une belle idee. Malheureusement, si peu utilisee. :(

Si (!) d’autres fonds etaient debloques pour ‘offrir’ a chaque foyer plusieurs containers pour trier les dechets plastique/carton et papier/verre/etc…
Est-ce que les gens feraient l’effort de ne pas tout jeter dans le meme sac ?
J’en doute encore :(

Ce sont deux choses acquises aux Pays-Bas, et tout le monde (enfin, tout le monde… peut-etre pas quand meme, mais disons la majeure partie de la population) s’y tient. Sans trop y reflechir, meme. C’est devenu quelque chose de tout a fait normal.
Quelque part, je me dis que ce ne sera jamais aussi evident pour les francais. Trop a faire, trop a changer.

(Trop pessimiste, moi !)

// Déposer un commentaire