// Voyage au pays de ceux qui pourraient changer le monde 1.1

17.05.2006 // auteur : Léna et Sophie // vidéos

La parole aux blogueurs (épisode 1/4)

On entend beaucoup parler du développement durable dans les médias, dans les entreprises, dans la publicité. Nous avons voulu savoir ce qu’en comprennent ceux qui font le monde de demain : est-ce pour eux un concept, une discipline ou une véritable vision de l’avenir ?

Chez Good-news, vous le savez, c’est la 3ème réponse, et nous sommes entourés de gens qui pensent comme nous. Alors, nous avons voulu aller à la rencontre de ceux qui n’ont pas « la tête dans le guidon ».

Résultat : un voyage au pays de ceux qui pourraient changer le monde avec, en 1ère escale, ceux qui nous ont soutenus au lancement de Good-news.fr : la communauté des blogueurs. En voici un 1er extrait, dans lequel nous cherchons à mesurer l’impact de la campagne de sensibilisation la plus médiatique des derniers mois et à comprendre si cela a changé quelque chose dans leur quotidien

 

Les gestes pour la planète ? Pas une priorité…

Lancée par la Fondation Nicolas Hulot et l’ADEME, la campagne du Défi pour la Terre cherche à faire évoluer les comportements pour lutter contre le réchauffement climatique, en commençant par des gestes simples, faciles à respecter au quotidien. En demandant aux citoyens de s’engager à respecter ces gestes et en comptabilisant le nombre d’engagés, le Défi pour la Terre parie sur l’effet d’entraînement du mouvement collectif, tant pour les particuliers qui s’engagent que pour l’Etat ou les entreprises qui observent.

Le Défi pour la Terre a pour cible principale les internautes (même s’il est possible de s’engager autrement). Les blogueurs que nous interrogeons ont d’autant plus de chance de connaître l’opération qu’une bannière de publicité est disponible sur le site des Influenceurs, et est visible sur de nombreux blogs.

Malgré cela, on constate que la notoriété de la campagne est très faible parmi les blogueurs interrogés. Certains l’associent justement à Nicolas Hulot, mais le message de l’opération n’a pas été entendu.

Cela ne les empêche pas de citer quelques gestes « pour la planète », comme le tri des déchets ou les économies de chasse d’eau, mais on en reste à des gestes « de niveau 1 » (on trie, mais on ne sélectionne pas les produits qui ont le moins d’emballages ou qui durent le plus longtemps) et tous ne pratiquent pas. Bref, ces gestes ne sont pas une priorité… sauf pour Fred de Mai, organisateur de la soirée pendant laquelle nous avons filmé ces interviews (merci !), qui nous livre dans le film une solution radicale…

Précision importante : nous ne livrons ni de bons ni de mauvais points. Nous observons des modes de vie et essayons de comprendre comment les faire évoluer plus rapidement… Merci à tous les participants, et suite au prochain épisode, dans quelques jours !

A fleur de mot, Blonde Attitude, Charles Nouÿrit, Christophe Ginisty, Darkplanneur, Mry, Ltz, Fred de Mai, Frogita, Miss Blablabla, Pem, Zoé

En savoir plus sur le Défi pour la Terre

Le site du Défi pour la Terre, c’est ici ! Amis blogueurs, sachez que le Défi pour la Terre a aussi son blog !

Le 24 mai, le Défi pour la Terre fête son 1er anniversaire et espère atteindre d’ici là les 500 000 engagés. Il en manque encore 75 000. C’est le moment !

Pour finir, un petit rappel des gestes du Défi pour la Terre (que nous reprenons tels quels : ne voyez là aucune leçon) :
Je trie mes déchets et j’évite les emballages inutiles
Je préfère les produits respectueux de l’environnement et j’évite les produits jetables
J’éteins les appareils électriques au lieu de les laisser en veille
Je choisis des appareils économes en énergie (lampes basse consommation…)
Je préfère une douche rapide au bain
Je ne surchauffe pas mon logement et je l’isole le mieux possible
J’installe un chauffe-eau solaire ou du chauffage au bois chez moi
J’utilise moins la voiture pour aller travailler, je fais les petits déplacements à pied
Je conduis souplement et moins vite
Pour mes voyages, je préfère prendre le train

Adresse Trackback de cet article :
http://www.good-news.fr/2006/videos/voyage-au-pays-de-ceux-qui-pourraient-changer-le-monde/trackback/

 

22 commentaires :

Laissé par kylia
le 17 mai 2006 à 22:33

Il faut se préoccuper de notre environnement !!!!!

Laissé par libellul
le 17 mai 2006 à 23:41

Excellente cause! vivement la seconde vidéo, j’ai beaucoup aimé la première! :o )

Laissé par blonde attitude
le 17 mai 2006 à 23:49

les fillles, j’aime ce que vous faites, merci pour tout.. plus de pschiiiit, pschiiiit, vi ! (un ptit clin d’oeil chez moi pour vous…)
Même si je peux avoir l’air de faire ma blonde, j’ai vraiment envie de préserver notre terre à nous…

Laissé par l-tz
le 18 mai 2006 à 0:25

Tout ça, avec plus de 2h de rush, vous vous êtes bien amusé au montage !! Sur ce, je vais retourner trier mes déchets ;-)

Laissé par Léna
le 18 mai 2006 à 0:47

L-tz > Ne t’inquiète pas, tout ne restera pas à l’état de rush… Encore 3 épisodes !

Laissé par FdM
le 18 mai 2006 à 8:39

Je me rends compte avec du recul que ma méthode bien qu’efficace est un peu expéditive. Concept à revoir…

Laissé par Potinblog
le 18 mai 2006 à 9:49

Vidéo Blogo-écolo…

Good news fait parler les blogueurs pour le bien de la planète et soutient le défi pour la Terre.Certains d’entre nous, on encore un long chemin à parcourir pour sauver la Terre.On attend la suite avec impatience……

Laissé par Pem
le 18 mai 2006 à 10:43

Moi j’aime bien mon silence le Défi… C’est parlant, non ?

Laissé par Nath
le 18 mai 2006 à 16:17

Belle initiative de N Hulot vraiment motivante. Moi ça m’a encouragée dans mes gestes déjà acquis depuis longtemps mais pour être honnête qui restent pénibles jour après jour (tri sélectif ordures, couper l’eau pendant que je me brosse les dents,..). Savez vous qui est derrière le collectif de Nicolas Hulot, et s’il adhère ou non à un bord politique particulier? merci

Laissé par Léna
le 18 mai 2006 à 21:52

Nath > Nicolas Hulot n’adhère à aucun bord politique. L’homme politique qu’il a le plus influencé est Jacques Chirac (il lui a soufflé la fameuse phrase “la maison brûle et nous regardons ailleurs” à Johannesburg en 2002), mais il se revendique apolitique. Quant à l’équipe de sa Fondation, tu trouveras plus d’infos sur leur site : http://www.planete-nature.org

Laissé par JB
le 19 mai 2006 à 13:10

J’ai longtemps été assez méfiant vis-à-vis de la fondation de Nicolas Hulot. Ses sponsors: EDF, L’Oréal ou Leclerc me faisaient craindre un certain manque d’objectivité.

Après avoir lu certains livres de Nicolas Hulot, et surtout, après m’être rendu compte qu’il vaut mieux agir avec des sponsors “border-line” plutôt que de ne rien faire, j’ai changé d’avis.

Le côté médiatique, ainsi que l’opinion du grand public très favorable à Nicolas Hulot sont un atout irremplaçable pour toucher le grand public.

Alors politique, apolitique, finalement, pourvu que l’effet soit positif !

JB

Laissé par greg
le 19 mai 2006 à 15:18

Et moi qui me demandait ce que vous faisiez avec votre caméra…ben voilà la réponse !
Beau boulot !;-)

Laissé par Zoé
le 19 mai 2006 à 20:45

Ouille ouille ouille j’ai vraiment une sale tête là-dessus… Mais bon la forme, on s’en fiche un peu, non ? L’essentiel c’est notre modeste collaboration à la préservation de notre environnement (et la sagesse populaire dit que les petits ruisseaux font les grandes rivières, alors il faut persévérer !) Je continue donc à trier mes petits emballages bien comme il faut et vous dit encore bravo les filles pour cette good initiative et ces good news !

Laissé par Gilles
le 20 mai 2006 à 3:21

Salut, je viens de découvrir le blog et il part vraiment dans une excellente direction.

Je mettrai tout de même un bémol quant à “l’action de tous” : ben oui, c’est encore et toujours les consommateurs qui doivent mettre soit la main au portefeuille soit mettre les mains dans la m… pour que “vive la Terre”.

J’aime bien cette phrase du blog
“…tant pour les particuliers qui s’engagent que pour l’Etat ou les entreprises qui observent”.

Mouais, elles observent quoi les entreprises ? Une bande de joyeux hippie qui veulent coller des fleurs partout. L’important pour eux, c’est quand même de faire tourner l’usine et donc de faire un max de bénef, alors s’il faut polluer pour ça, ben allons-y copieusement.

Une seule chose pourrait faire bouger les grandes surfaces (par exemple) : que leur taux de fréquentation baisse tant qu’ils ne réduiraient pas leur masses d’emballages. Parce que trier ses déchets c’est bien beau, mais s’il n’étaient pas fabriqué, on aurait pas à les trier (et ne me dites pas qu’ils sont tous utiles - comme je ne dis pas d’ailleurs qu’ils sont tous inutiles).

Personnellement, j’ai pris le parti de leur laisser. A la caisse, sitôt payé, le produit est déshabillé et l’emballage inutile est laissé dans la poubelle du magasin. Il y a toujours du déchet, mais pas dans chez moi et en tout cas, pas avant même d’avoir consommé (quelle quantité d’emballage jetez-vous avant même d’avoir ouvert le produit, je trouve ça dingue).

Autre exemple : “faites des économies d’eau, prenez des douches”. D’abord un bain, c’est relaxant et avec les journée de merde que je doit passer au boulot, j’aimerais qu’on ne me culpabilise pas quand je veux me détendre ne serait-ce q’une fois/mois. Ensuite, même après une douche, que reste-t-il au fond de la baignoire ? De la mousse, qu’il faut nettoyer avec… je vous le donne en mille : de l’eau. Et le nombre de produit qui ne mousse pas inutilement et très réduit (d’ailleurs je n’en connais pas). Quelle volume d’eau faudra-t-il pour que la baignoire resplendisse à nouveau… j’en sais rien, mais c’est une consommation supplémentaire qui n’est pas de mon fait mais de celui du fabricant de savon (exactement, si je pollue ce n’est pas QUE de ma faute).

Faire une effort c’est bien, mais les plus gros producteurs de déchets ne sont pas les masses consommatrices, mais les producteurs (que se soit des produits alimentaire ou du carburant).

Pour terminer un petit rappel :
un avion pour UN unique voyage consomme autant que 500 bagnoles en UN an.
http://www.fnh.org/francais/faq/effet_serre/actes.htm

Voilà j’arrête pour cette nuit, il est quand même 3h du mat, je vous laisse dormir.

Sinon, gardons le moral, et rappelons nous que “nous empruntons la Terre à nos enfants”.

Laissé par Gilles
le 20 mai 2006 à 3:25

Une dernière après je vous laisse, que représente les lignes blanchâtres sur cette photo ?
http://minilien.com/?Xb8jFuiIjO

Voilà une partie de la réponse en image
http://minilien.com/?L2RUKOtOhn

Laissé par Matthieu
le 21 mai 2006 à 0:02

Ah mais c’est bien sympathique l’arrivée de la vidéo sur Good News. :)

En réponse à quelques commentaires de filles, une question de garçon: Good-News est-il une “initiative de filles” et/ou se revendique-t-il comme tel?

Laissé par Léna
le 21 mai 2006 à 1:04

Gilles > Merci pour tes riches commentaires. Dans le fond, nous sommes d’accord avec toi : les entreprises ont une énorme responsabilité. Seulement, rejeter la faute sur les entreprises ou l’Etat nous semble être un mal très français, et cela ne met pas dans une perspective d’action. Nous préférons inciter chacun à bouger, sans attendre que l’autre fasse le 1er pas.

Matthieu > Non, Good-news ne se revendique pas du tout comme une initiative de filles. Pourquoi dis-tu cela ?

Laissé par Mry
le 21 mai 2006 à 10:09

Si vous pouviez faire une vidéo pour que nous puissions l’insérer sur nos blogs… cela pourrait assurément faire du bien à la connaissance de La Cause… non ?… Un truc du genre Ouvrons-nous, une phrase chacun… et avec à la fin l’adresse pour tout entendre… enfin j’dis çà…

Laissé par Léna
le 21 mai 2006 à 12:15

Mry > En voilà une idée qu’elle est bonne ! Ce serait d’ailleurs une réponse possible à la question que nous soulevons dans le 2ème épisode… qui devrait arriver d’un instant à l’autre.

Laissé par Matthieu
le 21 mai 2006 à 23:31

Léna> C’était juste une provocation amicale masculine en réponse au “Bravo les filles” extrait du commentaire de “blonde attitude”. Et puis, un peu pour sous-entendre que peut-être un peu de place serait faite pour l’avenir à un futur “Bravo les filles et les garçons”. ;)

Laissé par Dodot
le 30 mai 2006 à 17:17

C’est vrai qu’il y a un peu trop de filles dans le coin, ça me fait un peu peur !

Laissé par Tippie
le 7 juin 2006 à 19:13

J’aurais du commencer par le premier episode. Vous en parlez ici des dechets… ;)

Cependant, c’est pas pour craner (!), mais dans le rappel des gestes pour le Defi pour la Terre (jamais entendu parler de ca, moi !), tout ce qui est mentione dans la liste est tres tres en vogue aux Pays-Bas. J’ose meme dire que la majeure partie des habitants appliquent ces regles au quotidien.
C’est un pays tellement plus petit que la France, evidement, c’est plus facile a gerer tout ca.
Ce n’est pas qu’une question de mentalite, mais aussi de $$$. :?

// Déposer un commentaire