Good-news.fr : des bulles d'oxygène pour prendre régulièrement un bol d'air frais, ouvrir son horizon, changer de point de vue. Des impulsions pour envisager un futur apaisé et mille idées pour y arriver. Pour embarquer, une seule règle du jeu : tilt (vibrez), think (analysez), act (agissez) !

 

// ah ! le climat parisien…

27.09.2006 // auteur : Léna // inventer un nouveau monde


Parisiennes, parisiens : vous avez l’occasion de rendre votre ville plus vivable !

parisvert250.jpgDans le cadre de la mise en place du Plan Climat Territorial, dont le but est de réduire les émissions de CO2 dans la capitale, la Mairie de Paris ouvre le débat de Septembre à Décembre 2006.

Que vous ayez une simple remarque à formuler ou que vous donniez votre avis d’expert, vous avez divers moyens de participer :

Formuler succintement votre remarque en ligne.

Assister à des conférences-débats animées par Pierre Radanne, expert en changement climatique, auteur du meilleur rapport que je connaisse sur la question (merci Rodolphe !). Ces conférences-débats auront lieu dans les mairies d’arrondissements et à l’Hôtel de Ville, notamment les 27 septembre et 23 octobre 2006.

Participer à des ateliers thématiques, notamment sur les transports ou le bâtiment (ceux qui liront le rapport de Pierre Radanne comprendront que ces deux thèmes sont prioritaires).

Objectif de la consultation: rédiger un Livre blanc pour Bertrand Delanoë, sur lequel il s’appuiera pour soumettre un programme d’actions au Conseil de Paris à l’été 2007.


Objectif : facteur 4

Le Plan Climat français s’inscrit dans le cadre du protocole de Kyoto, qui vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) des pays signataires de 5,2% entre 1990 et la période 2008-2012.

C’est bien, mais c’est trop peu. En effet, pour limiter l’augmentation moyenne de température à la surface du globe à +2°C d’ici la fin du siècle, nous devons limiter la concentration de GES à 450 particules par million contre 380 ppm aujourd’hui. Pour cela, nous devons diviser par 2 les émissions de GES d’ici 2050 au niveau mondial. Pour ne pas bloquer le développement des pays du Sud, cela implique une division par 4 des émissions de gaz à effet de serre dans les pays du « Nord » d’ici 2050. La France a fait sien cet objectif depuis 2004.


Non-parisiennes, non-parisiens : témoignez !

Vous avez connaissance de telles politiques de concertation dans vos villes ? Merci de le faire savoir aux autres lecteurs de ce blog en laissant un commentaire ci-dessous !

 

Photo : (c) Michel Piccaya - FOTOLIAPorady biznesowe | zasady dynamiki | firmy meblarskie | Dobra agencja nieruchomości

7 commentaires »